Engager un détective privé pour répondre à vos questions et doutes est déjà une sage décision. Mais quel détective privé faut-il engager ? Faut-il en rencontrer plusieurs avant de prendre sa décision ? Faut-il faire confiance aux recommandations ?

Choisir un détective privé est comme choisir son avocat ou son comptable. C’est un choix important et qu’il ne faut pas minimiser.


Les obligations d’un détective

Dans un premier temps, il est important de vérifier la légitimité du détective privé. En effet, ce dernier doit déjà être titulaire d’un diplôme, reconnu au RCP, pour être directeur d’agence.

Il doit posséder un agrément, un AGD, en son nom propre et une autorisation, un AUT, au nom de son établissement. Si ce détective possède 3 établissements, il doit avoir 3 autorisations soit 1 pour chaque établissement. Enfin les salariés doivent disposer d’une carte professionnelle, une CAR.

Ces numéros sont remis par le CNAPS, Conseil National des Activités Privées de Sécurité (lien vers l’article).

Enfin, les détectives doivent respecter les libertés fondamentales, les réglementations françaises et européennes, le livre VI du Code de la Sécurité Intérieure et enfin le Code de Déontologie des activités privées de sécurité.

Un devis n’engage à rien ni même le premier rendez-vous. S’il y a un problème de compatibilité avec le détective ou que vous vous apercevez qu’il y a des incohérences, n’hésitez pas à mettre un terme aux échanges.




Bien définir ses besoins pour un meilleur choix.

Qu’importe votre situation, même urgente, il faut éviter de foncer tête baissée vers le premier détective privé que vous croisez ou que vous trouvez sur votre moteur de recherche.

Avant de choisir un détective, il faut se poser les bonnes questions. Elles peuvent se résumé par 4 mots : moyens, lieu géographique, temps et budget.

Il faut déjà savoir quel type de prestation va être demandé. Effectivement, toutes les agences de détective n’ont pas les mêmes moyens humains et techniques. Il faut que le détective choisi ait les ressources nécessaires pour répondre à l’obligation de moyens.

Cela est identique pour la question géographique. Il faut être sûr que le détective privé que vous voulez choisir puisse se rendre physiquement sur le lieu de la filature. Ainsi si vous habitez à Paris et que la mission doit se dérouler à Marseille, il faut peut-être envisager de prendre une agence à Marseille ou une agence qui a des fileurs à Marseille.

Une mission peut être plus ou moins urgente. Il faut donc être sûr que l’agence dispose de fileurs et d’enquêteurs disponibles à ce moment-là et pour la durée nécessaire.

Le dernier point est le budget. Les tarifs des détectives privés sont fixés librement, il peut être intéressant de déterminer un budget maximum. Il ne faut pas oublier que les prestations sont facturées qu’importe le résultat, excepté pour la recherche d’adresse-téléphone dans le cas d’une recherche de débiteur. Rappelons-nous que les détectives ont une obligation de moyens et non de résultat.

Durant la mission, surtout en cas de filature, vous pourrez demander au détective privé de vous tenir au courant de la situation budgétaire. Ainsi vous pourrez gérer votre budget en fonction du résultat acquis.

Posez toutes vos questions à votre détective privé, avant, pendant et après la mission. Le détective privé est là pour vous conseiller et vous aider.


L'agence DLP Investigations et sa gérante Delphine de La Porte vous conseillent et vous accompagnent dans vos dossiers.

N'hésitez pas à nous contacter grâce au formulaire de contact.